Hopital Lyotey

Aide à la reconversion des friches

||
Aide à la reconversion des friches

Appréhender une friche sous tous ses aspects est complexe. Nous avons développé un dispositif spécifique d’accompagnement sur les friches, de la phase d’étude à la phase opérationnelle.

FRICHE

La friche, un bien difficile à reconvertir

L’évolution de l’industrie, de nos activités et de notre société a laissée des cicatrices sur notre territoire. Les friches figent aujourd’hui des emprises conséquentes souvent très bien situées dans les villes et villages alsaciens. Leur reconversion permettrait la réalisation de projets variés, tout en favorisant le recyclage du foncier.

Face aux problématiques nombreuses qui se posent pour requalifier une friche, nous avons mis en place un dispositif spécifique pour la reconversion des friches alsaciennes. L’objectif de ce dispositif est d’accompagner une collectivité sur toutes les étapes d’une réhabilitation de friche.

Nous considérons alors comme une friche tous les biens fonciers bâtis ou non bâtis (la démolition a pu être déjà faite) en état d’abandon avéré, à l’exception des friches d’habitat, sans condition de surface ou de durée d’abandon. Le dispositif en question s’étend sur trois étapes :

  1. Mieux appréhender l’état de la friche via des études spécifiques
  2. Valider la viabilité du projet via des études plus poussées et complémentaires
  3. Acter des opérations de travaux de proto-aménagement

connaitre l'état

Première étape dans la reconversion d'une friche : connaitre son état

Cette première étape a pour objectif de vous aider à mieux appréhender l’état de la friche avant son acquisition et la viabilité du projet souhaité par la collectivité. Nous réalisons en maitrise d’ouvrage direct des études et diagnostics pour améliorer la connaissance du site. Ces études s’avèrent avant tout être un outil d’aide à la décision avant acquisition. Ces éléments déterminent si les projets seront réalisables dans des coûts raisonnés.

Nous pouvons prendre en charge 50% du montant des études avec un plafond de 100.000€ HT par site. Ces études sont les suivantes :

  • Diagnostic avant travaux
  • Présence d’amiante dans les bâtiments
  • Présence de pollution dans les sols

viabilité

Deuxième étape dans la reconversion d'une friche : déterminer la viabilité du projet

Ensuite, pour mettre à profit le temps du portage, nous proposons aux collectivités de réaliser, sous sa maîtrise d’ouvrage, des études complémentaires à celles engagées avant la vente (diagnostic amiante/plomb avant travaux ou démolition, études environnementales, plan de gestion de la pollution, plan de conception des travaux, …).

Pour cette étape, nous pouvons prendre en charge 80% du montant des études avec un plafond de 200.000€ HT par site.

 

 

travaux

troisième étape dans la reconversion d'une friche : les travaux

Troisième et dernière étape envisageable : la phase des travaux. Une fois le bien acquis par nos soins et lors du portage foncier, nous  réalisons des travaux de proto-aménagement. Ces travaux sont réalisés une fois que nous sommes propriétaire du bien et en maitrise d’ouvrage direct. Ils permettent de préparer le site avant son aménagement.

Pour cette étape, nous pouvons prendre en charge 60% du montant des travaux avec un plafond de 1.000.000€ HT par site. Les travaux de proto-aménagement sont les suivants :

  • Opération de démolition
  • Opération de déconstruction
  • Opération de désamiantage
  • Opération de dépollution
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER